Freebe – l’outil de gestion et facturation des Freelances

Freebe – l’outil de gestion et facturation des Freelances

Notre avis sur Freebe, l’outil de gestion et facturation pour Freelances

 

#Freelance #Gestion #Facturation

Si vous êtes Freelances, peut-être avez-vous déjà entendu parlé de Freebe… Si ce n’est pas le cas, alors accrochez vous bien, nous allons vous faire découvrir cette petite pépite créée par Antoine Legendre, qui va vous faire gagner un temps précieux.
Allez, c’est partit pour le petit tour d’horizon !
Je précise que cet article n’est pas sponsorisé, je l’écris avec le coeur car je soutiens à fond ce super outil !

 

En quoi consiste Freebe exactement ?

Freebe, c’est tout simplement un outil génial que j’ai découvert sur Instagram grâce à une Freelance qui y a consacré un article de blog en toute transparence.
J’ai tout de suite été charmée par le look hyper design et épuré… Mais commençons par le commencement !

 

Le principe de Freebe

Freebe est, comme il le disent eux-même, un assistant personnel pour les Micro-entrepreneurs. Il permet aux freelances de gérer tout un tas de choses essentielles :

  • La facturation et création de devis;
  • La création de nouveaux clients – avec identification de l’entreprise automatique;
  • Un outil de Timetracking pour gérer son temps – qui se relie à un client, une prestation et un taux horaire. Une fois la presta réalisé, Freebe créé automatiquement une facture, si vous le souhaitez;
  • Paiements en ligne grâce à Stripe – pas encore testé;
  • Liaison directe avec votre banque – ce qui permet un suivi en temps réel des paiements;
  • Envois de factures automatique – super pratique pour les factures récurrentes pour la maintenance des sites internet par exemple;
  • Déclaration du chiffre d’affaire directement via Freebe;
  • Passage à la TVA simplifié;
  • Catalogue de prestations – cela permet de gagner du temps lors de la création de vos devis et factures en venant piocher directement dans le catalogue de prestations. On définit la presta, le taux horaire, si c’est au forfait ou à l’heure… Et Freebe s’occupe du total !
  • Possibilité de créer des rabais sur les devis et factures.

Bon…. Vous l’avez compris, c’est un outil super puissant que l’on attendait depuis longtemps !

 

La Force de Freebe

Cet outil tire sa force de son fondateur et des personnes qui y travaillent… C’est un outil créé par un Freelance pour les freelances ! Et ça fait toute la différence car le fondateur de Freebe, Antoine, savait ce qui lui manquait.

 

 

Pourquoi, en tant que Freelance / Micro-entrepreneur, opter pour Freebe ?

Pour toutes les raisons listées ci-dessus… Ayant moi-même commencé mon activité en micro-entrepreneur sans Freebe, je peux vous assurer que j’aurais adoré avoir cet outil en main dès mon lancement. Il m’aurait évité de nombreuses galères dès le départ car en plus d’être super design – Big up Antoine ! – il est intuitif et intelligent !
En fait Freebe c’est un peu mon 2ème cerveau sur toutes les tâches “administratives” avec les quelles j’ai un peu de mal…

 

L’équipe de super-héros/sauveurs de Freebe

Impossible d’écrire cet article sans mentionner la super Team derrière Freebe – Big Up à Guillaume qui vient justement de me sauver la mise sur une bêtise que j’ai fais ce mâtin 🙈.
La team Freebe est juste géniale ! Super réactive – ils répondent généralement en quelques minutes et arrivent toujours à trouver la solution à nos problèmes !

 

 

Le mot de la fin

Vous aimeriez tester Freebe gratuitement ?
Avec le code AVACHARPY vous avez 2 mois offerts !

Tentez le coup, je suis sûre que vous deviendrez accro…

Pour vous inscrire, cliquez-ici (n’oubliez pas de renseigner le code AVACHARPY). Ou si vous préferez commencer par une démo, cliquez-ici !

Pour lire tout pleins d’articles super intéressants, cliquez-ici.

Suivez Freebe sur Facebook, Twitter.

Ava.
, Mooky

Petite vidéo explicative ! 

VOUS AVEZ UN PROJET ?
PARLONS-EN !

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DU COWORKING

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DU COWORKING

Quels sont les avantages et inconvénients à travailler en Coworking.

 

#Coworking #Freelance #PaysBasque.

 

 

Dans mon billet précèdent, je vous parlais de mon expérience dans des espaces de Coworkings au Pays Basque et le fait que cela n’a pas toujours été concluant. Et bien aujourd’hui nous allons passer en revu les avantages et les inconvénients à travailler en Coworking.

 

Les avantages à travailler en Coworking

  • Les rencontres. Dans un espace de coworking se trouve généralement un melting-pot de profils et de compétences différentes. Chacun s’y installe pour ses propres raisons mais finalement tout le monde se retrouve la pour une même chose : sortir de l’isolement et donc, rencontrer du monde. Adhérer à un espace de coworking c’est adhérer à une communauté. C’est l’un des plus gros avantages, selon moi, du coworking. Il permet, en plus de pouvoir travailler dans de bonnes conditions, de s’entourer de personnes dans le même cas que nous.
  • L’équipement. Généralement, les espaces de coworkings au Pays Basque, ou ailleurs, sont pensés pour le confort des personnes qui vont venir s’y installer pour travailler. Ils mettent donc à disposition des bureaux et des chaises confortables, des imprimantes et des lieux de détente ou de réunion. Ils sont pensés pour que les personnes qui s’y rendent s’y sentent comme dans une entreprise, mais avec bien plus de libertés !
  • Les événements. Chaque espace est différent, mais la plupart des lieux qui proposent du Co-working propose aussi de nombreux événements. Par exemple des formations, ou des open-work ou encore after-work. Mais aussi des activités parallèle comme le surf, le yoga ou des cours de sport…
  • Le réseautage. Il rejoint à la fois les rencontres et les événements. En effet, faire partie d’un espace de Coworking permet de réseauter en permanence, que ce soit avec les co-workers permanents, les nomades ou encore lors des événements. J’ai par exemple rencontrés pleins de gens géniaux dans un espace de coworking et lors de différents événements organisés qui m’ont même apportés des clients !
  • Le bien-être. Eh oui, pour s’épanouir dans son travail, il est important de s’y sentir bien. Et les espaces de coworking sont généralement pensés pour cela. Vous pourrez vous sentir bien à votre bureau pour travailler et prendre des pauses avec d’autres co-workers pour échanger et décompresser. Ou encore profiter des lieux de vie mis à disposition.
  • Réduction des coûts. Lorsque l’on est indépendant, peu de choix s’offrent à nous pour trouver un espace de travail sain dans lequel on se sente bien. Soit on travail de chez soi : 0 coût supplémentaire – si ce n’est le chauffage en hiver – mais l’isolement est terrible. Soit on loue un bureau privé : cela signifie donc de grosses dépenses, des contrats etc. Ou bien on s’installe en Co-Working et on mutualise les coûts, ce qui permet d’économiser pour autre chose.

Les inconvénients à travailler en Coworking

  • Le nombre de Co-Workers. J’adore l’idée de travailler dans un lieu ou il y a du monde et du passage mais il ne faut pas non plus que cela devienne une ruche. Certains espaces de Coworkings au Pays Basque ou ailleurs proposent de nombreuses places. Il y a donc de nombreuses personnes. Et cela peut être perturbant d’avoir constamment du mouvement autour de sois – ou bien au contraire, énormément de monde mais on entendrait une mouche voler : malaise.
  • Le manque de confidentialité. Car s’installer en Co-working, selon ses moyens, cela veut dire s’installer en open space. Ce qui amène donc peu de confidentialité dans son travail.
  • Les nuisances. Beaucoup de monde, beaucoup de passage, beaucoup de bruit… Cela peut s’avérer gênant pour les personnes qui ont besoin de calme pour travailler.

Dans le prochain article de Blog, je vous présenterais une petite liste des espaces de co-workings au Pays Basque.

 

Xx, Ava.

, Mooky

Choisir entre Freelance et Agence Web

Choisir entre Freelance et Agence Web

Freelance vs Agence Web

 

#Freelance #Agenceweb #Agencedigitale #AgenceDeCommunication

 

 

Créer son site internet : comment choisir entre freelance et agence web ? Et puis quelle est la différence entre une Agence et un freelance ? Quels sont les avantages et les inconvénients à travailler avec un freelance ou une agence digitale ? Réponse ci-dessous !

 

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Un freelance Web est une personne indépendante (c’est à dire qui travaille à son compte). Cette personne est un entrepreneur qui travaille sous le statut de la micro-entreprise (aussi connue sous auto-entreprise). Mais alors, y a t-il une différence entre freelance et micro-entrepreneur ? Et bien non ! Le terme free-lance est tout simplement un anglicisme pour parler de travailleur indépendant / micro-entrepreneur / auto-entrepreneur (oui, oui, tout ça!).
Un freelance est donc une personne qui travaille à son compte pour différents clients.

La plus grosse différence avec une Agence web est qu’un travailleur indépendant ne récupère pas la TVA. Il va donc s’exprimer en HT.

Par exemple, sous le pseudonyme : Ava Charpy Agence Web, malgré son appellation “Agence Web” se cache en fait une personne freelance (moi!).

 

Qu’est-ce qu’une Agence Web ?

Normalement le statut de freelance n’a plus de secret pour vous.
Nous allons donc aborder le sujet de l’Agence Web. Et préparez-vous car si le free-lance à plusieurs dénomination, pour l’agence web c’est la même chose. Ready ?
Une Agence web / Agence de communication digitale / Web Agency / Agence digitale / Agence multimédia (c’est pire que le freelance cette histoire !) est une agence qui est spécialisée dans la communication sur internet.
Mais encore ?

C’est simple, les premières web agency ont fait leur apparition dans la fin des années 90 pour répondre à la demande de création de site internet.
Aujourd’hui de nombreuses agences digitales apparaissent et disparaissent.
Une Agence Web en 2019 c’est plus que la simple création de site. Elles sont généralement 360° et proposent des compétences diverses et variées qui vont de la création de site internet à la gestion des réseaux sociaux, en passant par le web design, le développement, le branding, le e-commerce, le mobile, les applications…

Une agence digitale propose de nombreuses compétences grâce aux différents métiers qui la compose : chef de projet, community manager, développeur, webdesigner, webmarketeur, expert en SE0, graphiste…

Bon vous avez compris ? L’agence web ce sont des compétences variées mises au profit de votre projet.

 

Choisir entre un freelance et une agence - rester zen

Reste zen, ça va aller, je vais te donner les clés pour choisir entre un freelance et une agence web.
Et si la photo te plaît, n’hésites pas à aller voir mon compte Instagram dédié.

 

Comment choisir entre un Freelance et une Agence Web

Ça commence à être plus clair tout ça…
Bon c’est super mais il y a un moment ou il faut faire un choix en choisir un freelance ou une agence web pour la création de son site internet !
Voyons ensemble les avantages et les inconvénients à travailler avec l’un ou l’autre.

 

Les avantages et les inconvénients à travailler avec un freelance pour la création de votre site internet

  • Rappelez-vous un peu plus haut, je vous disais qu’un freelance ne récupères pas la TVA… Et pas de TVA = 20% de moins sur un devis ! Et oui ça compte;
  • Le contact est rapide, la plupart des webdesigners freelances sont disponible 365/365/7/7/h24 (ce n’est pas une raison pour en abuser ! 😉);
  • Un freelance web sera moins cher qu’une Agence car il n’aura pas autant de charges et de frais (salaires, loyer de l’agence, matériel à fournir…)
  • Vous êtes en contact direct;
  • – Attention à bien choisir votre freelance ! Car contrairement à l’Agence web, il travaille seul et n’a peut être pas toutes les compétences demandées. Il est bien dans ce cas la de travailler avec plusieurs freelances spécialisés;
  • – [Cela dépend de la charge de travail du freelance] Le temps de réalisation peut être plus long comparé à une Agence qui pourra mettre 2 personnes au service de votre projet.

 

Les avantages et les inconvénients à travailler avec une Agence Web pour la création de votre site internet

  • + Plusieurs compétences en interne au service de votre projet
  • + Adapté aux entreprises qui ont du budget pour faire appel à un développeur et un graphiste
  • – Vente du même template en masse
  • Prix bien plus élevés.
  • – Vous n’êtes pas le propriétaire de votre site.
  • Pas de contact direct avec l’ouvrier.

 

Pourquoi choisir un freelance plutôt qu’une Agence Web ?

Choisir entre un freelance et une agence web n’a plus de secret pour vous, cela dépend de vos besoin et de votre budget.
Faire confiance à une personne indépendante peut faire peur, mais il suffit de lui faire confiance (et de choisir la bonne personne en regardant si son travail convient à ce que vous recherchez. Jetez donc un oeil à mon portfolio si cela vous intéresse !)

Vous pouvez donc choisir de confier la création de votre site internet à un freelance plutôt qu’une Agence si vous le choisissez bien.

Maintenant, c’est à vous de jouer !

 

Xx, Ava.

, Mooky

VOUS AVEZ UN PROJET ?
PARLONS-EN !

Le métier de Chef de Projet Digital

Le métier de Chef de Projet Digital

Être Chef de Projet Web

 

#ChefdeProjet #Passionduweb #Agencedigitale

 

 

Les avantages à travailler dans le digital

En tant que Freelance Chef de Projet Web je suis connectée toute la journée ! Connectée sur diverses plateformes et appareils. Un métier ou nos fesses ne bougent pas mais nos doigts et notre cerveau ne s’arrêtent jamais.

 

La diversité

L’une des choses qui me plaît le plus dans mon métier, c’est la diversité qu’apporte le digital chaque jour. Certes je suis tous les jours assise sur mon même bureau, enfin presque, mais je voyage intellectuellement et je ne fais jamais la même chose ! L’automatisation ? Connaît pas !

Chaque journée est différente, je travaille sur des projets complètement hétérogènes et je ne fais quasiment jamais la même chose.

 

Une journée type de Chef de Projet Digital

Organisation de la mâtinée…

Une journée type en tant que Chef de Projet web / digital / multimédia chez Ava Charpy Agence Web commence toujours par une tasse de café au lait☕. Toujours. Puis, -tout ce qui va suivre n’est pas vraaaaaiment la norme, on parle bien ici d’une journée type de freelance chez Ava Charpy- installation au bureau, ouverture de l’ordinateur, branchement du 2e écran, du clavier (oui car ayant dû acheter mon ordinateur pour mes études et n’ayant point le sous je me suis prise un Macbook Pro 15 pouces rétina (oui, tout de même!) d’occasion. J’ai donc la chance (hum…) d’avoir un clavier QWERTY Hébreu ! Très pratique n’est-ce pas 🙄!).
Bref tout ça ne prend que quelques minutes.

La vraie journée commence (après la tasse de café☕) avec un tour d’horizon de toutes mes applications : je commence par consulter mes mails, je vérifie que je n’ai pas loupé 80 messages sur Slack -oui c’est déjà arrivé ! Je consulte mes tâches à faire dans Asana, j’en parle un peu plus bas, puis je commence à faire un peu de veille.

Une fois bien réveillée (merci le café☕ !) je commence à travailler sur mes projets (en suivant mes priorités sur Asana). Je note le temps que me prend chacune des tâches dans mon agenda, afin d’ajuster mon prix et de voir le temps que je passe sur telle ou telle tâche. Puis, en fonction, j’analyse si je suis trop lente, bien ou trop forte ;).
J’essais de varier et de travailler sur un projet le matin et un autre l’après-midi et de me mettre par exemple sur un logo puis sur un site web.

Je prend aussi du temps chaque jour pour mon entreprise. Je créé des articles de blogs, prépare mes publications sur les réseaux sociaux, met en ligne mes nouveaux projets.

La pause déjeuner…

Le midi, je coupe un peu. Je ferme mon ordinateur, prends une pause, m’étire, appelle du monde, mange un bon petit plat – ok, ça, c’est pas toujours vrai…

Le reste de la journée…

L’après-midi -qui souvent tire sur la soirée- généralement je bois au moins un litre de thé, j’allume mon enceinte et je m’y remet en musique. J’aime me sentir comme dans un petit cocon et me concentrer sur mes tâches à faire.

Oui, je travaille en musique ! Et ceux qui disent que la musique empêche de se concentrer, ces personnes n’ont soit jamais travaillé en musique, soit n’aiment pas la musique, soit ont une capacité de concentration comparative à celle de Mooky (c’est à dire plutôt limitée !).
Quand la journée se termine, souvent entre 19h30 et 20h30 pour moi, retour au bercail.
La je m’installe, ouvre mon ordinateur et consulte mes mails…. Non sérieux ? Vous y croyez ?

 

Être freelance, comment prospecter ?

La partie qui peut s’avérer un peu moins fun quand on travaille à son compte, mais qui pourtant est plus qu’importante, c’est la prospection !

Prospecter tous les jours

Être à son compte nécessite de prospecter (beaucoup) ! En effet, lors de ma veille (personnelle ou concurrentielle pour mes projets) je me balade de site internet en site internet et je trouve parfois des petites pépites -mais pas de celles dont on s’inspire… Donc hop hop hop, je me met sur mon petit tableau Excel et je colle le lien du site qui mériterais une bonne refonte. Puis quand j’en ai 3 ou 4 je prend mon 2e petit tableau de prospection ou je note l’adresse mail du contact, le site web, la date et le mail que j’envois pour démarcher.
J’utilise aussi Facebook pour prospecter, lorsque je tombe sur une page chouette qui n’a pas encore de site internet, je propose alors mes services via Messenger.

J’ai lu une fois que la prospection en tant que Freelance devait prendre 50% du temps.
Mon avis : prospectez à fond quand vous n’avez pas de clients tout en gardant du temps pour créer du contenu pour votre portfolio et publier sur vos différents médias sociaux – qui peuvent vraiment vous amener des clients ! Lorsque vous avez des projets en cours, continuez de prospecter pour prévoir l’après, mais sans y passer 50% de votre temps.

 

Faire de la veille digitale au quotidien

Découvrez les sites et applications que j’utilise au quotidien pour ma veille digitale.
Pour se tenir toujours au courant de ce monde évolutif je consulte chaque jours plusieurs sites web. Ils me permettent de voir un peu les évolutions du secteurs, de m’inspirer, de me tenir informée des dernières actus.

 

Les bons outils pour être Chef de Projet Digital

 

Mon n°1 : Awwards

Pour voir des sites que vous ne verrez nul part ailleurs, pour voir que le niveau est très, très, très haut – chapeau bas aux développeurs ! Awwards est un catalogue très riche au niveau du web design, du développement et d’inspirations. La sélection est internationale et nous en met pleins les yeux avec parfois des sites un peu tirés par les cheveux qui nous poussent à réfléchir et pousser notre créativité toujours plus loin. Attention, les sites proposés ne sont pas trouvés par une équipe de chercheurs d’or du web, vous pouvez tout à fait soumettre un de vos site au vote.

N°2 : Behance

Behance permet à tout le monde d’exposer ses créations. Avec un outil de recherche qui permet de simplifier la recherche. Vous pourrez trouver de tout sur Behance : des projets décalés, des mock-up téléchargeables, de la vidéo, du design, de la photo… Un magazine digitale qui regorge d’artistes inspirants !

N°3 : Instagram

Très pratique pour s’inspirer chaque jour, vous n’avez qu’à vous abonner à un hashtag #, suivre des comptes pertinents et cela permet par la même occasion de vous faire connaitre. J’adore !
Mes abonnements Instagram : @Logoinspirations, @Dailywebdesign, @Logoplace, @Welovewebdesign, @Ui_ux, @Logolearn
Je suis aussi abonnée à des personnes dont j’admire le travail, notamment, mon chouchou @Thegalshir qui fait des animations trop chouettes et qui dessine en live sur sa tablette – ça à l’air si simple quand on le regarde! Ou encore @Markconlan qui fait de magnifiques illustrations.

N°4 : Le Blog du Modérateur

Un site pour les professionnels (ou pas) du web. On y parle webmarketing, recrutement et numérique en général. Et pour ne pas louper d’info importante vous pouvez vous inscrire à leur newsletter. Le plus : les études de marché qu’ils mettent en ligne et qui sont très pratiques.

N°5 : Unsplash

Une bibliothèque de photos de HD et libres de droits. Et en plus, elles sont magnifiques !

 

Les applications incontournables à la Gestion de Projet Web

Être chef de Projet c’est savoir s’organiser. Et pour s’organiser plusieurs applications ont étés crées pour nous simplifier la vie. Découvrez mon top applications pour la gestion de projet !

 

Les outils nécessaires à la gestion de projet web

Asana : une application de gestion de projet bien pratique !

J’ai commencé à utiliser Asana lorsque j’étais Chef de Projet pour Ulmo Surf School au cours de ma formation à Bordeaux.

J’aime : l’apparence simple et pratique, la simplicité d’utilisation, la collaboration, le suivi des tâches.
Asana m’a permis de simplifier le travail d’équipe, chaque projet avait son équipe, chaque équipe ses tâches et chaque tâche une durée. De plus il est possible de joindre des fichiers venant de Google Drive, Dropbox, votre ordinateur… Quand une tâche est terminée, il suffit de la cocher. Cela permet de voir l’avancé du projet, les tâches terminées, celles en retard… Vous pouvez faire tellement de choses avec Asana que je ne peux pas tout vous citer (du moins pas dans cet article!). Mais pour moi, Asana est l’application à avoir en tant que Chef de Projet pour gérer ses équipes et projets (vous pouvez créer un Gant -en version premium, recevoir par mail vos tâches à faire, suivre la progression d’un projet…)

Google Drive : stockez, partagez, téléchargez !

Peu importe ce que tout le monde peut dire sur Google, le drive c’est quand même super pratique ! Notamment pour le travail à distance avec des clients.
En effet, grâce à Google Drive vous pouvez partager des dossiers, fichiers, médias mais aussi travailler à plusieurs sur la même feuille excel, document word ou encore Powerpoint !

Et puis avec Google Drive vous êtes sur d’avoir tous vos documents ou que vous soyez, vous avez simplement besoin d’une connexion internet ! Une bonne alternative pour débuter ;).

Slack : faites partie d’un réseau pour travailler en équipe ou ne pas vous sentir seul(e)

J’en ai brièvement parlé dans un article précédent, j’aime beaucoup Slack pour échanger avec du monde sur différentes thématiques. Dans mon réseau nous avons créé par exemple plusieurs chaînes de discussions : Freelance – pour parler de tout ce qui concerne ce statut, s’échanger les dernières news, poser des questions etc. Une chaîne nommée « logo » pour avoir l’avis de nos collègues et poser des questions. Ou encore une chaîne « tips » qui a pour objectif de partager des liens et informations utiles en tout genre !
Vous aimeriez rejoindre notre réseau ? Envoyez-moi un petit mail 🙂

 

 

On récapitule ?

La Gestion de Projet Web en tant que freelance c’est : savoir et devoir prospecter, faire de la veille digitale tous les jours, s’organiser chaque jour pour la gestion des tâches et l’avancement des projets !

 

Xx, Ava.

, Mooky

 

PS : Sur le podium des choses géniales quand on travaille comme free-lance on retrouve le fait de faire soi-même son emploi du temps. Imaginez… Il est 16h, les vagues sont parfaites. Hop, je prend ma planche et je me fais une petite session ! C’est beau non ? Mais attention, cela implique de se lever plus tôt le lendemain ou de finir plus tard 😉 : Les c-o-m-p-r-o-m-i-s ! 

PPS : Comme vous avez du le comprendre, je suis adepte du café ! ☕☕☕☕☕☕☕☕☕

Devenir Free-lance partie 3, les étapes pour créer son entreprise

Devenir Free-lance partie 3, les étapes pour créer son entreprise

Freelance Concepteur de site internet et d’identité graphique

 

#Freelance #Autoentrepreneur #Créersonentreprise #Microentrepreneur

 

 

Créer sa micro-entreprise étape par étape

Maintenant que je suis bien renseignée et répertoriée comme Micro-entreprise, je peux attaquer les choses sérieuses ! Lisez cet article pour comprendre les  étapes pour créer sa micro entreprise.

 

Trouver son identité

Une fois la micro entreprise créée sur les sites dédiés; il est grand temps de se poser quelques questions – chose qu’il est pas mal de faire en amont de la création de la micro-entreprise, cela aide à se définir – il faut savoir :

– Qui suis-je ?
– Qu’est-ce que je propose ?
– Quelle est mon identité.

 

Créer un logo

J’ai donc commencé par me créer un logo.
Bon qui suis-je ? Mais qui suis-je ? Ava … Charpentier ? Oui mais non, ça sonne mal pour un nom de marque.

Il faut que vous vous trouviez d’abord un nom, le nom qui va vous représenter sur tout vos supports de communication. Car même si en tant qu’auto-entrepreneur vous êtes représenté par votre raison social, rien ne vous empêche de vous donner un nom différent. Et à moins que vous vous appeliez Harvey Specter – la classe… – et que vous lanciez Specter&Cie trop la classe, je vous conseille de vous trouver un nom qui vous différenciera, sympas et représentatif de qui vous êtes.

Cela implique de vous créer un logo pour vous représenter et représenter votre société auprès de votre cible – vous ne savez pas faire ? Je peux m’en occuper, contactez-moi.

Le mien représente mon prénom accompagné de mon surnom. Vous le trouverez peut-être simple mais vous ne le verrez nul part ailleurs car j’ai retravaillé chacune des lettres de sorte à le rendre unique.
J’ai choisis un style manuscrit, qui ressemble beaucoup à ma façon d’écrire. Le point de la fin représente ma signature papier – et la discipline, à en croire cet article de Marie-Claire. C’est donc un logo qui me représente et que je suis seule à avoir – vraiment la classe !

Logo Ava Charpy

Mon logo n’est pas tout à fait noir ni tout à fait blanc. J’aime que chaque choses soit assez unique.

À vous de trouver le votre !
Mes conseils : faites des brainstormings, testez en plusieurs auprès de vos proches, trouvez quelque chose qui vous ressemble. Si c’est pour copier celui du voisin je vous conseille de faire autre chose, car ce métier demande de la créativité.

 

Définir son offre

Ne vous précipitez pas. Vous avez trouvé votre nom et votre logo ? Commencez à écrire votre offre, vos services. Ne faites pas comme moi au début : je proposais absolument tout ! Il faut cadrer un minimum, ne serait-ce que pour être crédible au yeux de vos clients et leur donner envie de vous faire confiance.
Établissez vos points forts et vos points faibles. Mettez à plat ce que vous aimez vraiment faire, mais aussi ce que vous savez faire qui pourrait vous apporter des clients.
Dans un premier temps concentrez-vous sur ce que vous savez et aimez faire. N’oubliez pas que chaque projet est différent et nécessite des compétences variées.

Une fois que l’on sait ce que l’on va proposer, let ’s go !

 

Créer sa propre identité

Vous avez créé votre logo, et défini votre offre ?
Vous n’avez plus qu’à déterminer ce qui fera la différence entre vous et vos concurrents.

Si c’est pour créer une agence web qui ressemble à toutes les autres, j’espère pour vous que vous proposez un service inégalable en terme de qualité : c’est ce qui fera qu’un client voudra travailler avec vous plutôt que votre concurrent.

Mais d’ailleurs, que veulent les gens en 2018 ? De la personnalisation ! Si vous n’êtes pas capable de personnaliser votre propre agence / marque, comment voulez-vous faire croire à vos clients que vous le ferez pour eux ?
Ava Charpy ne vend pas de templates déjà faits. Je personnalise les sites de mes clients selon leurs besoins et leurs envies.
Bien sûr à chacun sa stratégie !

Qu’est-ce qui différencie Ava Charpy ?

C’est lui : 🐶 Mooky. Il donne le ton quand vous arrivez sur mon site.
Ava Charpy Agence Web Biarritz est décalée tout en restant sérieuse.
J’aime mettre une petite touche de folie dans tout ce que je fais et c’est lui que me le permet. Il figure sur mes flyers, mes cartes de visites, sur mon site vitrine. Il est partout mais reste discret – bon il a quand même une page qui lui est dédiée… La trouverez-vous ? Allez je vous aide donne la solution, cliquez ici pour la voir.

Pourquoi avoir fait ce choix ? Il n’y à qu’à le regarder pour comprendre ! Mais plus sérieusement, il m’accompagne depuis le début. C’est lui qui me fais faire des pauses, lui qui me permet de m’aérer l’esprit quand ça bouillonne, lui qui fait résonner mon rire à peu près à chaque fois que je le regarde (surtout quand il dort). Il est là au quotidien avec moi, il fait partie de mon aventure.
Il peut même se déplacer en rdv sur demande 😉. D’ailleurs en parlant de rendez-vous, on en vient à parler client et donc un nouveau “problème” s’est posé…“

Quel ton employer sur son site professionnel quand on est freelance ?

Une autre question que je me suis posée était donc de savoir comment j’allais m’adresser aux visiteurs de mon site ?
Je suis une agence webcar je peux m’occuper d’un projet de A à Z – et je suis Freelance. J’opte donc pour la première personne du singulier. Mon site web est ma vitrine et je suis seule à m’occuper de tout, quel intérêt donc de dire « Faites-nous confiance » ? Ma façon de convaincre ne réside pas en le fait de faire croire que je suis plusieurs alors qu’en réalité, je suis seule. La meilleure façon de transformer des prospects en clients réside en la qualité des projets que j’ai réalisé.

Et vous, qu’est-ce qui vous différencie des autres agences de communication au Pays Basque et ailleurs ?

Les étapes pour créer sa micro entreprise sont de plus en plus clair ? Continuons !

 

Se faire connaître en tant que micro/auto entrepreneur au Pays Basque et ailleurs

À quelle aventure… Et que de choses à faire pour devenir micro / auto entrepreneur sur le Pays Basque – ou ailleurs, of course ! Il faut penser à beaucoup de choses, se creuser les méninges pour trouver une différenciation et il faut ensuite passer aux outils pour communiquer et se faire connaître !

 

Création du site web Ava Charpy

Passons aux choses très sérieuses. La création de son site vitrine !
Je me suis donc lancé (fin mars 2018 pour être exacte) pour créer mon propre site web. Et la… Patatra c’est la cata ! Car après plusieurs semaines sans toucher à WordPress et n’ayant jamais abordé pas mal de choses nécessaires à la création d’un site internet, je suis complètement déboussolée et découragée. Déjà ?! Pas de panique (monique) je n’ai pas dormis de la nuit mais le lendemain j’ai tout repris en main.
Étape par étape, à l’aide de Guillaume (mais oui vous savez, mon super prof de la mort!) et d’amis dans le métier, je fini par créer mon site web vitrine en 2 semaines ! (Pour finalement TOUT changer 2 mois après – je n’étais pas satisfaite de mon thème, mais ça c’est une autre histoire).

Un site web est évolutif, en effet, je ne cesse de faire évoluer celui de mon agence. Pourquoi ? Tout simplement parce que je rentre de nouveaux projets chaque mois, je test aussi de nouvelles techniques, je repense mon offre pour l’adapter au maximum à mes clients. Mais aussi car j’aime le changement :).

Vous n’avez pas de projets à présenter dans votre portfolio ? Don’t panic, j’ai la solution.
Vous n’avez qu’à créer des projets fictifs, cela vous entrainera et vous permettra de montrer ce dont vous êtes capable :).

Avoir un site internet est aujourd’hui devenu une nécessité.
Chaque mois, le nombre de visites sur ce dernier augmente, je suis aujourd’hui à 130 utilisateurs actifs / mois et le canal qui m’apporte le plus de nouveaux utilisateurs est… suspens ! Les réseaux sociaux !

 

Création des réseaux sociaux Facebook, Instagram (et Linkedin)

Être présent sur Facebook, Instagram et Linkedin

Une fois que vous avez créé votre site web (ou que je l’ai fais pour vous 😉 ) la meilleure façon de le faire connaître – le temps de remonter dans le référencement naturel – est de vous créer des comptes sur les différents médias sociaux. La base pour moi étant Facebook et Instagram !

Vous pourrez exposer vos nouveaux projets, vos articles de blog, des articles que vous trouvez intéressants, des photos de votre quotidien de Freelance etc !
Invitez vos proches à liker votre page Facebook et faites-vous connaître sur Instagram grâce aux hashtags #.
Créer une page sur Linkedin peut aussi être très intéressant en tant qu’agence web pour exposer vos travaux et vous faire connaître des professionnels du secteur.

Être sur les médias sociaux vous permet aussi de faire de la publicité pour gagner des fans (que vous pourrez par la suite convertir en clients) et vous faire connaître de votre cible ! Rien de plus simple avec Facebook, mais je ne vais pas tout vous dévoiler d’un coup, il faudra revenir pour ça !

Puis vous obtiendrez vos premiers clients… (😱)
Comme je vous le disais dans cet article, avec un peu de chance se sera un proche à vous, ce qui vous permettra de vous faire la main sans troooooop de pression !

 

Les premiers devis et factures

Qui dit client, dit devis, puis, je l’espère pour vous, conclut par une facture !

Quand je vous disais que devenir Freelance était une aventure, je ne blaguais pas ! Tout est nouveau (pour moi du moins).
Du coup je veux faire de jolis devis. Je me met donc sur InDesign. Les rageux diront que je perds un temps fou, je répond que oui, mais pas pour la forme, je reprend toujours ma base, c’est surtout sur le fond. Je prend du temps pour vraiment adapter mon prix au projet et je passe pas mal de temps sur chacun de mes devis.
Si vous n’êtes pas trop InDesign, j’ai dégoté ce site, gratuit et très simple d’utilisation, ou vous pouvez créer devis et factures sans trop de difficultés : factures.net. Je le trouve très bien fait, vous avez un Dashboard qui récapitule votre chiffre d’affaire par mois le nombre de devis et de devis signés, de factures (en cours et payées) etc..

Sinon pour les irréductibles gaulois, vous avez Excel. LA BASE.
Personnellement je fais un mixe InDesign et Excel ou j’ai créé des tableaux récapitulatifs et ou je tiens ma comptabilité.

N’oubliez pas sur vos devis d’ajouter plusieurs mentions :
– TVA non applicable, art 239B du CGI
– Devis valable xx temps
– Taux horaire : xx€
– Conditions de règlement

Et si vous avez des questions, écrivez-moi, je me ferais un plaisir de vous répondre !

 

Vous êtes prêts et avez compris les étapes pour créer sa micro entreprise !

Toutes mes félicitations, si vous avez suivis toutes les étapes pour créer son entreprise, vous êtes fin prêt à faire des choses géniales.
Alors maintenant c’est à vous de jouer !

Xx, Ava.

, Mooky

 

Devenir Free-lance part 2, créer sa micro entreprise

Devenir Free-lance part 2, créer sa micro entreprise

Aide pour devenir Freelance créateur de site internet et logo designer

 

#Freelance #Autoentrepreneur #Créersonentreprise #Microentrepreneur

 

 

Les 1ères phases de l’auto-entreprenariat : créer sa micro entreprise

C’est décidé, mes doutes sont passés. Je sais à quoi m’attendre -en vrai je ne sais pas vraiment car je ne l’ai jamais fais… En revanche vous savez ! Je me lance pour devenir micro-entrepreneur ! Mais euh.. Comment on fait ?

Avant de prendre le taureau par les cornes et vous inscrire sur le site dédié aux micro-entrepreneur, voilà quelques conseils qui pourront vous donner la réponses à certaines de vos questions (j’espère!).

 

Les Groupes Facebook du Micro/Auto entrepreneur

Je vous conseille de vous inscrire dans des groupes Facebook, ça aide beaucoup au début – et c’est toujours agréable, même après avoir débuté, de voir que des gens prennent du temps pour répondre à toutes nos interrogations. Vous pouvez faire des recherches grâce à l’outil de recherche directement dans les groupes et si vous n’avez toujours pas la réponse à vos questions, osez demander, les gens sont bienveillants car ce sont des groupes pour s’entraider et non se juger !

Mes groupes adorés : Entraide Micro/Auto Entrepreneur, Webdesigners / Graphistes Francophones, Le Journal du Community Manager (pour des offres d’emplois, des petits fous rires et des infos), Apéro Entrepreneurs Pays Basque (il en existe pour beaucoup de villes, cela vous permet d’échanger et de faire du réseau, alors mettez votre timidité dans votre poche et allez-y avec votre plus beau sourire et quelques cartes de visites !)

 

Le bouche à oreille

L’important dans cette aventure c’est de croire en soiet de connaître son marché 😉. Ayez confiance en vous pour avancer et faites-vous aider par vos proches.

Oui les débuts sont compliqués lorsque l’on créé sa mirco entreprise, car se faire connaitre n’est pas simple, surtout sur des marchés concurrentiels. C’est pourquoi, au début, il faut faire marcher son réseau de bouche à oreille.

Ava Charpy a démarré grâce à ma famille, à mes ami(e)s. Il suffit qu’une personne vous fasse confiance et vous donne votre chance et la machine est lancée ! Pour moi, mon premier projet fut celui-là, la refonte du site internet d’une maison d’hôtes au Pays Basque. Les autres ont suivi… Le bouche à oreille est pour moi le réseau le plus important quand on débute comme freelance, ne le négligez surtout pas. En effet, il ne m’a pas apporté que mon 1er projet mais beaucoup d’autres aussi et ce n’est pas négligeable le temps de trouver ses marques et ses repères et de se faire bien référencer sur Google !
Une fois son réseau « proche » de bouche à oreille « épuisé » sachez que ça ne s’arrête pas la ! Parce que si vous faites du bon travail, Gérard, votre cousin, qui vous a fait faire son site, va en parler à Bernard un ami qui lui-même connaît Joséphine qui a justement besoin d’un webmaster pour son cabinet vétérinaire !

C’est ce que j’aime appeler la mer noire le fil rouge ! En finalité, le bouche à oreille vous ramène des projets de personnes que vous ne connaissez même pas !

Le fil rouge du bouche à oreille

Alors faites-vous confiance, faites confiance à vos proches et surtout réalisez toujours du bon travail en restant professionnel(le) (même avec tati Caroline !) pour que vous soyez recommandé.

 

Être micro entrepreneur, la suite de l’aventure

Avant de devenir freelance

Comme vous le savez tous déjà, bien sûr, j’ai créé ma micro entreprise en août 2017 (oui j’ai déjà 1 an… Ça passe si vite !) mais j’ai réellement commencé mon travail en tant que Chef de Projet / graphiste / créateur de site web (oui oui tout ça !) en avril 2018 !

Encore en formation, occupée à rédiger mon mémoire et ma présentation orale pour valider mon diplôme de « Chef de Projet Multimédia » je n’ai pu me consacrer à mon entreprise qu’une fois tout ça terminé !
Et du coup j’y suis allée à fond !

Je me suis inscrite dans pas mal de groupes sur Facebook, j’ai lue pas mal d’articles. J’ai parlé, parlé et encore parlé avec mes proches. D’ailleurs la plupart étaient contre le fait de me lancer sans être d’abord allé voir ailleurs. Ils n’ont pas tord, mais il fallait que je me lance tout de suite (impatience bonjour). Je croyais dur comme fer en mon projet et je ne voulais pas faire qu’une partie du job -Souvenez-vous de l’histoire des miettes dans mon article précédent.
Donc, je me suis rendue sur le site dédié pour déposer mon dossier de création de micro-entreprise…

 

Les sites dédiés pour devenir micro-entrepreneur

Rien de plus simple pour devenir micro-entrepreneur, il vous suffit de vous inscrire sur : l’autoentrepreneur. Soit directement ici pour déclarer. Ou alors ici pour avoir plus de renseignements. Puis à vous de remplir les cases ;).

Si c’est votre première demande, n’oubliez pas de demander l’ACCRE, une aide à la création d’entreprise.
☝ L’Accre consiste en une réduction de cotisations sociales – en gros vous donnez moins à l’état les premières années de vie de votre entreprise – en très gros, c’est maintenant qu’il faut faire du chiffre ! C’est pourquoi je vous disais dans cet article de bien réfléchir à comment vous allez vous y prendre et savoir si vous êtes prêts avant de commencer. Car plus vite l’argent tombe dans les caisses, moins on paie de charge au début (avec l’accre bien entendu!)

Attention ! La demande d’Accre se dépose dans les 45 jours qui suivent le dépôt de votre déclaration de création (ou de reprise) d’entreprise ! Ne trainez pas.
Vous pouvez faire cette demande directement après avoir créer votre micro entreprise, l’autoentrepreneur vous le propose.

Mais comme je suis vraiment quelqu’un de géniale vous pouvez aussi la télécharger ici.

 

… [Quelques temps plus tard]

 

Féicitations !

 

 

Vous avez reçu votre n° de Siret ? Félicitation !
Et bienvenue dans le monde de l’entreprenariat !

 

 

 

 

Pour savoir comment créer sa micro-entreprise étape par étape une fois les démarches administratives faites, rdv la semaine prochaine !

 

Résumons quand même…

Inscrivez-vous dans des groupes Facebook, faites marcher votre réseau de bouche à oreille, allez boire des verres (pour réseauter bien sûr), échangez avec des professionnels, des amis, votre famille.

Créer son réseau freelance

 

Xx, Ava.

, Mooky