Sélectionner une page

Devenir Free-lance partie 3, les étapes pour créer son entreprise

 

#Freelance #Autoentrepreneur #Créersonentreprise #Microentrepreneur

 

 

Créer sa micro-entreprise étape par étape

Maintenant que je suis bien renseignée et répertoriée comme Micro-entreprise, je peux attaquer les choses sérieuses ! Lisez cet article pour comprendre les différentes étapes pour créer son entreprise.

 

Trouver son identité

Une fois la micro entreprise créée sur les sites dédiés; il est grand temps de se poser quelques questions – chose qu’il est pas mal de faire en amont de la création de la micro-entreprise, cela aide à se définir – il faut savoir :

– Qui suis-je ?
– Qu’est-ce que je propose ?
– Quelle est mon identité.

 

Créer un logo

J’ai donc commencé par me créer un logo.
Bon qui suis-je ? Mais qui suis-je ? Ava … Charpentier ? Oui mais non, ça sonne mal pour un nom de marque.

Il faut que vous vous trouviez d’abord un nom, le nom qui va vous représenter sur tout vos supports de communication. Car même si en tant qu’auto-entrepreneur vous êtes représenté par votre raison social, rien ne vous empêche de vous donner un nom différent. Et à moins que vous vous appeliez Harvey Specter – la classe… – et que vous lanciez Specter&Cie trop la classe, je vous conseille de vous trouver un nom qui vous différenciera, sympas et représentatif de qui vous êtes.

Cela implique de vous créer un logo pour vous représenter et représenter votre société auprès de votre cible – vous ne savez pas faire ? Je peux m’en occuper, contactez-moi.

Le mien représente mon prénom accompagné de mon surnom. Vous le trouverez peut-être simple mais vous ne le verrez nul part ailleurs car j’ai retravaillé chacune des lettres de sorte à le rendre unique.
J’ai choisis un style manuscrit, qui ressemble beaucoup à ma façon d’écrire. Le point de la fin représente ma signature papier – et la discipline, à en croire cet article de Marie-Claire. C’est donc un logo qui me représente et que je suis seule à avoir – vraiment la classe !

Logo Ava Charpy

Mon logo n’est pas tout à fait noir ni tout à fait blanc. J’aime que chaque choses soit assez unique.

À vous de trouver le votre !
Mes conseils : faites des brainstormings, testez en plusieurs auprès de vos proches, trouvez quelque chose qui vous ressemble. Si c’est pour copier celui du voisin je vous conseille de faire autre chose, car ce métier demande de la créativité.

 

Définir son offre

Ne vous précipitez pas. Vous avez trouvé votre nom et votre logo ? Commencez à écrire votre offre, vos services. Ne faites pas comme moi au début : je proposais absolument tout ! Il faut cadrer un minimum, ne serait-ce que pour être crédible au yeux de vos clients et leur donner envie de vous faire confiance.
Établissez vos points forts et vos points faibles. Mettez à plat ce que vous aimez vraiment faire, mais aussi ce que vous savez faire qui pourrait vous apporter des clients.
Dans un premier temps concentrez-vous sur ce que vous savez et aimez faire. N’oubliez pas que chaque projet est différent et nécessite des compétences variées.

Une fois que l’on sait ce que l’on va proposer, let ’s go !

 

Créer sa propre identité

Vous avez créé votre logo, et défini votre offre ?
Vous n’avez plus qu’à déterminer ce qui fera la différence entre vous et vos concurrents.

Si c’est pour créer une agence web qui ressemble à toutes les autres, j’espère pour vous que vous proposez un service inégalable en terme de qualité : c’est ce qui fera qu’un client voudra travailler avec vous plutôt que votre concurrent.

Mais d’ailleurs, que veulent les gens en 2018 ? De la personnalisation ! Si vous n’êtes pas capable de personnaliser votre propre agence / marque, comment voulez-vous faire croire à vos clients que vous le ferez pour eux ?
Ava Charpy ne vend pas de templates déjà faits. Je personnalise les sites de mes clients selon leurs besoins et leurs envies.
Bien sûr à chacun sa stratégie !

Qu’est-ce qui différencie Ava Charpy ?

C’est lui : 🐶 Mooky. Il donne le ton quand vous arrivez sur mon site.
Ava Charpy Agence Web Biarritz est décalée tout en restant sérieuse.
J’aime mettre une petite touche de folie dans tout ce que je fais et c’est lui que me le permet. Il figure sur mes flyers, mes cartes de visites, sur mon site vitrine. Il est partout mais reste discret – bon il a quand même une page qui lui est dédiée… La trouverez-vous ? Allez je vous aide donne la solution, cliquez ici pour la voir.

Pourquoi avoir fait ce choix ? Il n’y à qu’à le regarder pour comprendre ! Mais plus sérieusement, il m’accompagne depuis le début. C’est lui qui me fais faire des pauses, lui qui me permet de m’aérer l’esprit quand ça bouillonne, lui qui fait résonner mon rire à peu près à chaque fois que je le regarde (surtout quand il dort). Il est là au quotidien avec moi, il fait partie de mon aventure.
Il peut même se déplacer en rdv sur demande 😉. D’ailleurs en parlant de rendez-vous, on en vient à parler client et donc un nouveau « problème » s’est posé…« 

Quel ton employer sur son site professionnel quand on est freelance ?

Une autre question que je me suis posée était donc de savoir comment j’allais m’adresser aux visiteurs de mon site ?
Je suis une agence webcar je peux m’occuper d’un projet de A à Z – et je suis Freelance. J’opte donc pour la première personne du singulier. Mon site web est ma vitrine et je suis seule à m’occuper de tout, quel intérêt donc de dire « Faites-nous confiance » ? Ma façon de convaincre ne réside pas en le fait de faire croire que je suis plusieurs alors qu’en réalité, je suis seule. La meilleure façon de transformer des prospects en clients réside en la qualité des projets que j’ai réalisé.

Et vous, qu’est-ce qui vous différencie des autres agences de communication au Pays Basque et ailleurs ?

 

Se faire connaître en tant que micro/auto entrepreneur au Pays Basque et ailleurs

À quelle aventure… Et que de choses à faire pour devenir micro / auto entrepreneur sur le Pays Basque – ou ailleurs, of course ! Il faut penser à beaucoup de choses, se creuser les méninges pour trouver une différenciation et il faut ensuite passer aux outils pour communiquer et se faire connaître !

 

Création du site web Ava Charpy

Passons aux choses très sérieuses. La création de son site vitrine !
Je me suis donc lancé (fin mars 2018 pour être exacte) pour créer mon propre site web. Et la… Patatra c’est la cata ! Car après plusieurs semaines sans toucher à WordPress et n’ayant jamais abordé pas mal de choses nécessaires à la création d’un site internet, je suis complètement déboussolée et découragée. Déjà ?! Pas de panique (monique) je n’ai pas dormis de la nuit mais le lendemain j’ai tout repris en main.
Étape par étape, à l’aide de Guillaume (mais oui vous savez, mon super prof de la mort!) et d’amis dans le métier, je fini par créer mon site web vitrine en 2 semaines ! (Pour finalement TOUT changer 2 mois après – je n’étais pas satisfaite de mon thème, mais ça c’est une autre histoire).

Un site web est évolutif, en effet, je ne cesse de faire évoluer celui de mon agence. Pourquoi ? Tout simplement parce que je rentre de nouveaux projets chaque mois, je test aussi de nouvelles techniques, je repense mon offre pour l’adapter au maximum à mes clients. Mais aussi car j’aime le changement :).

Vous n’avez pas de projets à présenter dans votre portfolio ? Don’t panic, j’ai la solution.
Vous n’avez qu’à créer des projets fictifs, cela vous entrainera et vous permettra de montrer ce dont vous êtes capable :).

Avoir un site internet est aujourd’hui devenu une nécessité.
Chaque mois, le nombre de visites sur ce dernier augmente, je suis aujourd’hui à 130 utilisateurs actifs / mois et le canal qui m’apporte le plus de nouveaux utilisateurs est… suspens ! Les réseaux sociaux !

 

Création des réseaux sociaux Facebook, Instagram (et Linkedin)

Être présent sur Facebook, Instagram et Linkedin

Une fois que vous avez créé votre site web (ou que je l’ai fais pour vous 😉 ) la meilleure façon de le faire connaître – le temps de remonter dans le référencement naturel – est de vous créer des comptes sur les différents médias sociaux. La base pour moi étant Facebook et Instagram !

Vous pourrez exposer vos nouveaux projets, vos articles de blog, des articles que vous trouvez intéressants, des photos de votre quotidien de Freelance etc !
Invitez vos proches à liker votre page Facebook et faites-vous connaître sur Instagram grâce aux hashtags #.
Créer une page sur Linkedin peut aussi être très intéressant en tant qu’agence web pour exposer vos travaux et vous faire connaître des professionnels du secteur.

Être sur les médias sociaux vous permet aussi de faire de la publicité pour gagner des fans (que vous pourrez par la suite convertir en clients) et vous faire connaître de votre cible ! Rien de plus simple avec Facebook, mais je ne vais pas tout vous dévoiler d’un coup, il faudra revenir pour ça !

Puis vous obtiendrez vos premiers clients… (😱)
Comme je vous le disais dans cet article, avec un peu de chance se sera un proche à vous, ce qui vous permettra de vous faire la main sans troooooop de pression !

 

Les premiers devis et factures

Qui dit client, dit devis, puis, je l’espère pour vous, conclut par une facture !

Quand je vous disais que devenir Freelance était une aventure, je ne blaguais pas ! Tout est nouveau (pour moi du moins).
Du coup je veux faire de jolis devis. Je me met donc sur InDesign. Les rageux diront que je perds un temps fou, je répond que oui, mais pas pour la forme, je reprend toujours ma base, c’est surtout sur le fond. Je prend du temps pour vraiment adapter mon prix au projet et je passe pas mal de temps sur chacun de mes devis.
Si vous n’êtes pas trop InDesign, j’ai dégoté ce site, gratuit et très simple d’utilisation, ou vous pouvez créer devis et factures sans trop de difficultés : factures.net. Je le trouve très bien fait, vous avez un Dashboard qui récapitule votre chiffre d’affaire par mois le nombre de devis et de devis signés, de factures (en cours et payées) etc..

Sinon pour les irréductibles gaulois, vous avez Excel. LA BASE.
Personnellement je fais un mixe InDesign et Excel ou j’ai créé des tableaux récapitulatifs et ou je tiens ma comptabilité.

N’oubliez pas sur vos devis d’ajouter plusieurs mentions :
– TVA non applicable, art 239B du CGI
– Devis valable xx temps
– Taux horaire : xx€
– Conditions de règlement

Et si vous avez des questions, écrivez-moi, je me ferais un plaisir de vous répondre !

 

Vous êtes prêts !

Toutes mes félicitations, si vous avez suivis toutes les étapes pour créer son entreprise, vous êtes fin prêt à faire des choses géniales.
Alors maintenant c’est à vous de jouer !

Xx, Ava.

, Mooky