Sélectionner une page

Devenir Freelance partie 1, questions réponses

 

#Freelance #Autoentrepreneur #Créersonentreprise

 

 

Mes débuts comme Freelance web

Si vous êtes aussi entrepreneur, vous savez que se lancer n’est jamais simple. Vous savez que l’on est assaillis de 1 000 questions – par notre propre cerveau et par notre entourage – vous savez que c’est parfois compliqué de trouver les réponses, vous savez que l’on se sent parfois seul(e).

Faites comme mon acolyte, posez-vous dans votre canapé et découvrez mon expérience afin de devenir freelance dans le web !

 

Le commencement du commencement…

Vous avez compris qu’avant de créer Ava Charpy Agence Web Biarritz, j’ai fais d’autres choses : plusieurs sortes d’études (les langues, la mode, le web), mais j’ai aussi (un peu) travaillé à droite à gauche. Dans des boutiques, pour un showroom multi-marques (dont j’ai d’ailleurs réalisé le site web, cliquez ici pour voir le projet et ici pour voir le site) et pour une petite boutique en ligne dont je gérais le back-office et les retouches photos…
C’est ce dernier projet qui m’a poussé à me lancer dans le digital.

Et c’est au cours de ma formation en tant que Chef de Projet Web que je décide de me lancer et de créer mon agence de communication à Biarritz.

 

Lancer son projet pendant ses études

« Quoi ? Mais tu vas monter ta boite ? Alors que tu n’es pas encore diplômée ? Sans aller d’abord travailler ailleurs ?! »

Oui Monsieur, oui Madame. Je suis comme ça moi. Je prend le taureau par les cornes et je me lance. Pas de fioritures, pas, non peu, de questions sinon on avance pas dans la vie. Le diplôme est nécessaire, mais l’important c’est d’avoir l’envie & la motivation. Sans eux, vous pouvez avoir tous les diplômes de la terre, vous lever tous les matins pour vous asseoir à votre bureau seul(e) toute la journée ne sera pas évident.

Ma formation me conforte dans mes choix, je veux faire de la Gestion de Projet au Pays Basque. Je veux rencontrer des clients, les écouter, comprendre leurs besoins et travailler sur leurs projets du début à la fin. J’aime tout de mon métier et je ne veux pas en perdre une miette.

C’est donc au cours de l’été 2017 que je me décide : je vais devenir auto-entrepreneur et je vais travailler à Biarritz.

 

Comment commencer ?

C’est magnifique, je décide de me lancer et de devenir auto-entrepreneur. C’est magnifique mais ça fait un peu peur quand même. 

Des questions… Toujours des questions !

Je me pose beaucoup de questions :

– Comment devient-on auto-entrepreneur ?
– Sur quel site se renseigner ?
– Quel est le bon statut pour moi ?
– Vais-je réussir à me faire une place dans ce monde de requin ?
– Suis-je en capacité de réussir toute seule ?
Vais-je pouvoir me verser un salaire et manger chaque mois ?

Si seulement on avait les réponses à toutes ces questions… Si seulement on avait une boule de cristal !
Comme on disait dans mon école : #Pasdepanique ! Certes on ne peut pas prévoir le futur mais on peut faire en sorte que tout se passe le mieux possible.

Devenir micro-entrepreneur (nouvelle nomination mais c’est la même chose qu’auto-entrepreneur) ne prend que quelques minutes.
Des sites y sont dédiés, je vous donne toutes les clés dans un prochain article.

En attendant, posez-vous la question si vous êtes prêt à devenir micro-entrepreneur. La suite devrait vous aider.

 

S’organiser pour être freelance à domicile!

Avant de vous lancer dans quoi que ce soit, organisez-vous et préparez-vous.
Soyez sûr d’avoir assez pour vivre les premiers mois si jamais vous n’avez pas de clients.

Savoir travailler à la maison

Être micro-entrepreneur va souvent avec le fait de travailler à la maison. En êtes-vous capable ? Car c’est la chose sur laquelle j’ai eu le plus de mal lorsque j’ai commencé. Sachez que en tant que freelance à la maison votre lieu de vie devient votre lieu de travail. Ça peut paraître bête mais soyez-sûr que ce n’est pas aussi simple que ce que l’on imagine – surtout si comme moi vous vivez en appartement. À partir du moment où je mettais un pied en dehors de ma chambre, j’arrivais « au travail ». Car le salon était aussi mon lieu de travail, n’ayant pas de pièce disponible pour me créer un bureau.
Il est donc important de vous préparer tout de même un petit coin (douillet) pour travailler : un bureau et une chaise confortable, sur laquelle vous passerez des heures entières.

 

Gérer la solitude

Sachez aussi que vous vous sentirez seul(e)voir très seul(e) – parfois. Votre vie sociale change et votre seul interlocuteur devient votre reflet au fond de votre tasse de thé.
Mais vous pouvez faire en sorte que cela se passe autrement (c’est mon côté drama Charpy qui à tendance à prendre le dessus de temps en temps). Pensez à garder contact avec ceux qui vous ont accompagnés lors de votre formation, de vos stages, vos anciens collègues, vos amis, vos professeurs…

Avec mes anciens collègues de DC (mon école digitale à Bordeaux) nous avons créé un groupe de discussion sur Slack – une plateforme de communication collaborative – cela nous permet de nous aider les uns les autres dès que nous avons un problème, de nous montrer nos créations pour avoir les critiques de nos collègues et de rigoler pour décompresser ! N’hésitez pas si vous voulez nous rejoindre, demandez-moi!

Mes chers professeurs de DC ont aussi étés top, car ils ne m’ont pas accompagnés seulement pendant la formation, mais encore après ( 📣 mention spéciale pour remercier Guillaume Guittenithip hip hip… – C’est LA personne qui m’a donné envie de développer des sites internet sur WordPress et c’est LA personne qui m’a aidé -et qui m’aide toujours- dès que j’ai un pépin ou une demande particulière. Je sais que je peux compter sur lui et c’est important ! Merci Guillaume.)

Entourez-vous pour n’être seul(e) que physiquement.

 

Savoir prendre des pauses

Parlons-en de cette tasse de thé ! Il est aussi très important que vous pensiez à couper vos journées pour prendre des pauses. Mon conseil ? Prenez-vous un chien ! Si vous ne pensez pas à prendre de pause, il y pensera pour vous ! Et si vous n’aimez pas les chiens, partez tout de suite de mon blog, Satan ! 😶 Oui pardon, c’était de l’humour (sauf si vous ne les aimez vraiment pas !) Bon ok, j’arrête ! Sinon vous pouvez aussi vous mettre au sport ou au yoga. Trouvez quelque chose qui vous fasse du bien.

Prendre des pauses, même si on croit que l’on en a pas besoin, permet de souffler et faire souffler son cerveau et parfois de débloquer un point ou l’on ne trouvait pas la solution – merci le petit oiseau dans l’arbre. Sortez vous balader ! Appelez un(e) ami(e) en prenant un petit thé – vous aurez compris que je bois pas mal de thé. Mettez-vous au maracas, regardez un demi épisode de Suits (Non en fait c’est pas possible, ne faites surtout pas ça !).

 

Gérer la solitude quand on est freelance

 

Imposez-vous des horaires

« Réveil matin 8h, j’me réveille comme une fleur ! »
Vous aussi faites le tournesol et imposez-vous des horaires aussi bien pour vous lever que pour arrêter ! Imposez-vous de ne pas prendre votre café assis à votre bureau. Imposez-vous un rythme !

 

Aller plus loin dans la création de sa micro-entreprise

Je suis incorrigible. On me donne un clavier et un écran et je ne m’arrête plus – Tandis que la plume m’arrête à force de crampes au poignet.

Vous avez apprécié mon expérience et mes conseils ? Pour en savoir plus rendez-vous sur mon prochain article !

Il sera consacré aux étapes de création de sa micro entreprise – où, « Comment créer sa micro-entreprise dédiée aux métiers du digital ? » Enfin… À peu près ! Parce que j’ai tendance à trop écrire et que ça va encore prendre du temps pour tout vous déballer ! Vous ferez aussi, prochainement, j’aime laisser un peu de suspens, la connaissance de la petite patte qui signe tous mes billets de blog…

 

Xx, Ava.

, Mooky

 

PS : Oui il dort vraiment comme ça.

PPS : Vous aimeriez connaître la réponse à cette question : « Vais-je pouvoir me verser un salaire et manger chaque mois ? »  rendez-vous dans quelques articles.

PPPS : Mon dernier conseil.. Soyez passionné ! C’est la clé.